L'Arsenal de Rome détruite

May 4, 2021
L'Arsenal de Rome détruite

Aurelio Picca est un amoureux de Rome, mais la Rome qu’il aimen’a rien à voir avec celles des guides de voyage et du tourisme demasse : c’est la Rome des bas-fonds, celle où les garçons des ruescôtoient les prostituées dans des bars louches, où les malfratsdisparaissent dans les ruelles, où les conflits se règlent parfoisen assassinats aux yeux de tous.Aurelio Picca arpente sa ville et voyage dans ses souvenirs : onlira dans L’Arsenal de Rome détruite le récit de nuits passées dansle quartier de l’EUR, le portrait de quelques criminels qu’il acroisés et avec qui, parfois, il est devenu ami. C’est un ouvragefourmillant d’anecdotes où se découvre l’envers de la Villeéternelle : une cité brinquebalante, à la fois maîtresse et amante,lumineuse et sale. L’auteur y démontre qu’il a bien mérité sonsurnom de « Henry Miller des Castelli Romani ».Traduit de l’italien par Vincent Raynaud.