Je préfère les génies aux abrutis : Confidences inédites

June 14, 2021
Je préfère les génies aux abrutis : Confidences inédites

Le succès est-il gage de bonheur ?En retraçant, à travers ses propres souvenirs, les cinquante ans decarrière d'Anémone, ce livre dévoile les secrets d'une actricedéçue par la célébrité, qui avait choisi de déserter le jeu desapparences pour se retrouver face à elle-même. Son parcoursenseigne une double leçon de courage : elle a tourné le dos à unmilieu privilégié pour se risquer sur les chemins du 7e art, puiss'est délibérément éloignée des sirènes du succès.Anémone parle donc. Sans tabou. La période hippie et l'éveil àune conscience politique et écolo, les premiers tournages, la facet Mai 68, les débuts dans les cafés-théâtres – c'est l'époque deLa Veuve Pichard et du Splendid –, les premiers grands rôles, Lepère Noël bien sûr, les rencontres… Puis viennent les années devedettariat, qu'elle déteste, ses relations avec les acteurs, lesmetteurs en scène, Le Grand Chemin, le César… Enfin, le retrait dela vie publique, les prises de position politiques, les coups degueule…Riche et franc, ce récit restitué par Laurent Brémond raconte aussila maladie et les derniers jours de la comédienne.Je préfère les génies aux abrutis, ou le portrait d'une femmedécidément actrice puisqu'elle fit le choix de tirer sa révérenceen jouant son propre rôle.