Révolutions et révolutionnaires en Europe 1789-1918 (Folio Histoire)

October 30, 2020
Révolutions et révolutionnaires en Europe 1789-1918 (Folio Histoire)

« Il n’existe en Europe qu’une seule affaire sérieuse, c’est larévolution. »Le mot est de Metternich en 1832. Dans la France de 1789l’acception contemporaine du mot « révolution » se fixe : unchangement politique violent, fondateur et mémorable. Pour plusd’un siècle, l’obsession révolutionnaire gagne toute l’Europe.Il y a les révolutions sans révolutionnaires, ces changementsfondamentaux accomplis sans activistes patentés ou convaincus : lessurprises parisiennes (juillet 1789 ; juillet 1830 ; février 1848 ;septembre 1870), les révolutions brabançonne et liégeoise, ou bienencore la fondation de nouvelles nations (Italie, Allemagne,Roumanie, Tchécoslovaquie, Yougoslavie).Il y a ensuite les révolutionnaires sans révolution, dontl’échec est instructif à plus d’un titre : les soulèvementspolonais de 1794, puis de 1830 à 1846 ; le soulèvement irlandais de1798 ; les décembristes russes de 1825.Il y a enfin les victoires des révolutionnaires : laradicalisation de la Révolution française (octobre 1789 ; août 1792; juin 1793), les victoires libérales de la révolution belge de1830 ou de la Suisse fédérale de 1830 à 1848, l’indépendance de laGrèce, la fondation de la République portugaise, de la Républiquepolonaise, la proclamation de la République d’Irlande, sans oublierle coup d’État bolchevik de novembre 1917.De 1789 à 1918, les motivations des révolutions européennes sontpolitiques ; elles n’ont qu’indirectement des conséquences ou descaractéristiques sociales. Elles sont, dans la plus grande partiedu continent, en premier lieu nationales.